SphèrAléas
Installation tridimensionnelle visuelle / sonore / interactive
scenocosme : Gregory Lasserre & Anais met den Ancxt

(En)
SphèrAléas Description Installation Expositions Contact Partenaires


L'installation : un dispositif interactif et immersif


SphèrAléas est constituée d’une structure demi-sphérique et d’un dispositif évolutif et interactif mettant en jeu une relation entre l’homme, l’image et le son à l’aide d’outils numériques ; la machine devenant alliée du créateur dans la production de formes visibles et sonores.

Cet espace propice à des performances collectives accueille en son sein une constellation de formes visibles, de boucles sonores vrillées, d’éléments vibratoires lumineux. La bulle-dôme s’improvise hôtesse d’univers et d’objets doués d’une vie propre, s’articulant comme de subtils microcosmes en conversation.

Le visiteur, activement impliqué dans cet espace matriciel crée des interstices sonores et visuels propices à l’éveil des sensibilités, ouvrant ainsi des territoires inattendus pour l’imaginaire. Ce sont alors des faces à faces éphémères mais aussi des opportunités de dialogues qui s’offrent au visiteur-créateur. Il se trouve invité à partager les vertiges de son imaginaire avec ses voisins et se laisser porter par ceux de ces derniers dans une connivence sensible, bercée par des flux d’émotions aléatoires, justifiant sa nécessité par la seule vivacité de la rencontre présente.

Cette expérience communautaire, hors du commun, devient poème du sensible : au cœur de cet espace vitellin, les perceptions sensitives sont amplifiées, modifiées jusqu’à faire résonner une multitude de mondes métaphoriques imprévus.
SphèrAléas est un espace de création onirique dans lequel le public crée, manipule, juxtapose, superpose des formes lumineuses audibles, instables et réactives.

Au sein de la demi-sphère le spectateur manipule et intervient sur l’œuvre, il est invité à créer, expérimenter ou ressentir des structures visuelles et sonores proches du vivant. Par sa performance, le spectateur développe ainsi une oeuvre faite d’univers hypnotiques. Il devient créateur et explorateur d’un microcosme né d’échantillons sonores et visuels.

L’installation est en perpétuelle transformation...

 

Une scénographie pour une complète immersion du spectateur.

SphèrAléas est une installation immersive conçue pour des interactions musicales et visuelles en temps réel.
Elle est constituée d'une structure en demi-sphère semi-transparente de 2m50 de haut et de 5m de diamètre. Cette structure fait office d'écran pour des projections vidéo diffusées à 180°. Ce procédé permet une immersion totale du public dans des atmosphères oniriques et captivantes.
Une diffusion sonore multipoints offre des jeux de spatialisation du son et accentue l'effet d'immersion.
A l'intérieur, le public assis ou allongé peut manipuler des capteurs sensoriels ou simplement se laisser aller à la rêverie. Les manipulations sont interprétées par le logiciel Aléas qui produit le son et les compositions en 3D.
En mêlant ces structures visuelles et sonores, les spectateurs créent ensemble, tel un orchestre, des symphonies à contempler.

 


Aléas : un logiciel/instrument de musique

Aléas est né d’une réflexion sur la manière de matérialiser le son grâce à des images en 3D.
Aléas est un logiciel de synthèse et de traitement de sons et d'images abstraites capable de nouer un dialogue avec le réel à l'aide de capteurs sensoriels. Il fait exister ainsi un rapport interactif et sensitif avec le public.
Il permet de créer, de modifier, d'observer et de manipuler des univers en mouvement.
Le spectateur peut, par la manipulation des capteurs, intervenir continuellement sur la structure globale en jouant sur différentes variations : ordre, juxtaposition, superposition, vitesse, rythme, hauteurs harmoniques…

Ainsi, en plaçant de nouvelles matières, les utilisateurs créent des mélodies soutenues de relations rythmiques animées par de subtils déphasages temporels.
Chaque utilisateur s'approprie le système en créant des processus particuliers de polyphonie répétitive où les parties se superposent puis disparaissent dans des tourbillons hypnotiques.
Le public détermine le devenir de l'oeuvre en expérimentant des orchestrations infinies. Il contrôle ainsi simplement la mélodie générée






 


Synopsis d'un projet évolutif

  • des création originales
  • des situations de contributions et de manipulations
  • mise en scène par le biais d’un dispositif.

Chaque temps de création vient enrichir SphèrAléas par de nouveaux matériaux visuels et sonores pour constituer ce que nous nommons microcosme. Ainsi, peu à peu, Aléas se structure de cette mémoire dont les strates nourricières restent accessibles au gré des diffusions successives. Le public peut alors choisir de passer d'un microcosme à un autre.

La mise en oeuvre de SphèrAléas peut se faire de 2 manières différentes:

1
Résidence et temps de création in situ : implication des publics, mise en place d'ateliers de participation

SphèrAléas est malléable, adaptable aux thématiques. Chaque univers de l'installation s'imprégne d'une nouvelle identité à travers une prise de sons et d'images représentatifs des atmosphères des lieux, des habitants ou d'un imaginaire.

Sphèraléas est un espace commun de rencontres physiques, via l'interaction entre les spectateurs.

Elle peut aussi l'être pour des publics impliqués en amont via la mise en place d'ateliers de captation (photo numérique et prise de son) puis de traitement visuel et sonore en partenariat avec un lieu d'accueil. Ces éléments sont ensuite retransformés pour l'installation.

Il s'agit de confronter notre regard artistique avec le regard des membres d'une communauté (les habitants d'un territoire par exemple).

Le propos est alors :

  • de confronter le regard « extérieur » au regard « intérieur » la communauté étant l'objet du regard. Les regards se croisent et se rencontrent dans un espace collectif de manipulation.
  • sensibiliser à l’utlisation des outils numériques

Les créations sont alors de l’ordre :

  • Plastiques et visuelles : elles peuvent s'apparenter à des photographies, dont les traitements appliqués les singularisent. Elles sont mises en volume et en mouvement dans un nouveau contexte en 3D.
  • Sonores : des « briques sonores » captées, et transformées retranscrivent un paysage sonore.
  • Scénographiques : la richesse du projet porte également sur une mise en scène particulière, permettant de sortir du rapport frontal à l'œuvre pour se situer au cœur de l'œuvre, jusqu'à contribuer à son existence par les différentes manipulations.

2
Présentation d'univers visuels et sonores imaginaires créés en amont :


Depuis la création de SphèrAléas, nous avons créé et imaginé un certain nombre d'univers oniriques visuels et sonores imaginaires. Ils ont été complétés au fur et à mesure par les univers issus des ateliers avec différents publics. Nous présentons régulièrement SphèrAléas en composant avec ces univers devenus familiers.
A l'intérieur du dôme, nous accompagnons et guidons ainsi très aisément les visiteurs dans des créations collectives à partir de ces microcosmes visuels et sonores. Les spectateurs interagissent alors au sein de cet instrument de musique collectif pour expérimenter des compositions mêlant musique répétitive et acousmatique.